La maladie du Pôle Nord

Fanny S.-L.

Il y a très longtemps au Pôle Nord, vivaient le Père Noël et ses lutins. Noël arrivait dans une semaine et tout le monde était heureux. Il faisait très froid même qu'il commençait à faire de plus en plus froid. Qu'allait-il arriver?

Un jour, le lutin Rigolo fit une blague au Père Noël. Il lui fit croire que tous les jouets étaient brisés. Le Père Noël paniqua. Lorsqu'il alla voir quels jouets étaient abîmés, il découvrit que c'était une blague. L'homme à la barbe blanche ne fut vraiment pas content. Alors, il envoya le lutin Rigolo dans sa chambre jusqu'à ce qu'il s'excuse. Mais le lutin ne voulut pas s'excuser, car il avait trouvé sa blague très drôle. Il fut contrarié parce que le Père Noël n'avait pas trouvé ça drôle du tout. Puis, tout à coup…

Un grand vent passa dans le Pôle Nord. La Mère Noël se mit à pleurer. Le Père Noël dormait dans sa chambre. C'est pourquoi ce sont les lutins qui essayèrent de la consoler et de la faire rire mais rien ne fonctionna. Ils lui demandèrent ce qu'elle avait, mais elle ne réagit pas. Plus les lutins firent des blagues, plus elle pleura fort. Après une dizaine de minutes, elle arrêta de pleurer. La Mère Noël partit dans la cuisine et ne dit plus un mot de toute la journée. Le lendemain, ce fut au tour du lutin Joyeux de disparaître dans sa chambre. Le jour d'après, ce fut le lutin Paresseux qui se réfugia, lui aussi, dans sa chambre. Le lendemain, le lutin Sage quitta les autres et s'enfuit également dans sa chambre. Ce baroque phénomène se produisit dans le Pôle Nord en entier. Cependant, le Père Noël, le lutin Génie et le lutin Maladroit ne furent pas atteints. Le lutin Génie observa ce qui se passait à tous les matins, soit que le Pôle Nord au complet se mettait à pleurer. Il songea alors que cela pouvait être causé par la Maladie de la tristesse. Cette maladie était très curieuse, mais aussi très difficile à guérir. Même les plus grands savants n'avaient pas trouvé de remède. L'homme à la barbe blanche, le lutin Génie et le lutin Maladroit essayèrent donc de trouver une solution.

Le Père Noël eut une idée : aller voir à la pharmacie pour trouver un médicament qui diminuerait les effets de cette triste maladie. Ils en trouvèrent cinq. Ils essayèrent les cinq. Le premier ne fonctionna vraiment pas, car il les fit pleurer davantage. Le deuxième, le troisième et le quatrième firent la même chose. Le dernier était leur seul espoir. Malheureusement, il ne fonctionna pas, car il les arrêta de pleurer pendant une journée, mais le lendemain ils recommencèrent.

Le lutin Génie proposa d'essayer, une fois de plus, de faire rire les personnes atteintes de la maladie. Le Père Noël essaya de faire rire la Mère Noël. Il lui fit des grimaces, lui dit des blagues très drôles, mais rien ne fonctionna. Le lutin Génie essaya de faire rire le lutin Joyeux qui était très facile à faire rire. Il lui fit les pires grimaces et les blagues les plus drôles, mais rien ne fonctionna. Qu'allaient-ils faire?

C'est alors que le lutin Maladroit claqua des doigts et dit : " Si on allait voir le lutin Rigolo pour qu'il fasse sa plaisanterie la plus drôle. Si cela fonctionne avec la Mère Noël, nous pourrions la raconter à tout le Pôle Nord ". Le lutin Génie dit alors : " C'est une très bonne idée. Mais s'il est, lui aussi, atteint de la maladie, qu'allons-nous faire? " Le Père Noël répondit : " Nous pouvons quand même essayer ".

Ils allèrent demander au lutin Rigolo. Sa porte était verrouillée. Ils frappèrent à sa porte. Le lutin Rigolo vint ouvrir, mais il referma immédiatement la porte. Ils le supplièrent de les écouter mais il refusa. Le Père Noël et les lutins s'acharnèrent tellement qu'il finit par ouvrir la porte et demanda : " Que voulez-vous? " Le Père Noël répondit : " Nous avons besoin de toi. La Maladie de la tristesse s'est répandue sur tout le Pôle Nord. Nous croyons que si tu fais ta blague la plus drôle, cela guérira tout le monde ". " Pourquoi te ferais-je plaisir? Tu m'as envoyé dans ma chambre parce que je t'avais fait une blague ", répondit le lutin. Puis, Rigolo ajouta : " Peut-être que je le ferais en échange de quelque chose ". Le Père Noël répondit : " D'accord, je m'excuse mais toi aussi fait de même pour m'avoir fait cette blague de très mauvais goût ". " Je m'excuse, je ne ferai plus de blagues méchantes, mais j'en ferai des drôles et des gentilles ".

Le lutin Rigolo alla voir la Mère Noël et lui dit sa plaisanterie. Lorsqu'elle fut dite, un grand vent sorti de la maison et la Mère Noël arrêta de pleurer et se mit à parler. Enfin, ils avaient trouvé le remède pour la Maladie de la tristesse. Quand la blague fut dite à tout le Pôle Nord, un grand vent passa et il fit presque voler les maisons. Dans les journaux, à la télévision et dans tout le Pôle Nord on parla du Père Noël, du lutin Génie, du lutin Maladroit et du lutin Rigolo, car ils avaient trouvé le remède pour la Maladie de la tristesse. Ils avaient donc sauvé le Pôle Nord tout entier.

Finalement, le lutin Rigolo put faire des blagues, mais pas à répétition. Maintenant, plus personne ne reste malade plus d'une semaine grâce au Père Noël et à ses lutins préférés.