Le cri du Grand Corbeau

Roman pour les 12-14 ans, Montréal, Éditions Pierre-Tisseyre, collection Conquête, 1997.


Description :


D’un refuge pour oiseau blessé au Yukon, un cygne trompette s’est échappé. Jessie s’inquiète. C’était l’oiseau fétiche de sa petite soeur Érica qui souffre d’un sérieux problème de langage. Partie seule en forêt à la recherche de son oiseau, Érica entend des paroles mystérieuses qu’elle ne comprend pas. Elle les répète à sa soeur. Un complot se trame autour de l’entreprise minière de la famille. Qui peut donc en vouloir à leur père?

Jessie et ses copains Alex et Steve vivront de profonds déchirements à tenter de résoudre l’énigme. Le grand corbeau les accompagnera de son cri persistant. Des liens intenses finiront par se développer entre eux en même temps que le complot connaîtra un dénouement inattendu.

Extraits :

p. 61

- Henry, insiste doucement Jessie, je te jure que c’est la vérité. Ma soeur cherchait son oiseau près de la rivière avant son accident et elle a entendu des personnes dire des choses bizarres comme: «arrange-toi pour bloquer la pompe!»

- Érica? La pauvre! Comment va-t-elle? Elle doit avoir mal compris.

- Comprendre, c’est autre chose, mais je suis convaincue qu’elle a bien entendu. Ne raisonne pas comme mes parents, Henry, je t’en supplie!

Le vieil Amérindien est ému par le ton de la voix de Jessie. Il lui avoue qu’il est atterré par la vente de Wild Creek et ne travaillera jamais pour d’autres patrons que les Miller. Finis pour lui les placers d’or! Quant à voir du sabotage là-dedans, il n’en est pas question.

 

p.71

Alex se réfugie dans la petite cour près d’Hemingway le hibou. Encore une gaffe! Il a un penchant pour Jessie. Mais il n’est pas le seul. Il n’y a qu’une issue: demain, aller trouver Steve chez lui et s’éloigner de Jessie.

Lorsque la jeune fille revient, elle aussi a réfléchi. Elle n’a rien fait pour que Steve ou Alex tombent amoureux d’elle. L’accident d’Érica, le drame de la vente de Wild Creek, l’angoissent trop pour qu’elle puisse songer aux garçons ou à l’amour. N’empêche qu’elle aurait dû avoir une explication avec Steve. Elle savait qu’il avait les yeux sur elle.

- Je vais lui écrire, déclare-t-elle à Alex. Je veux que Steve sache que je tiens à lui. Sans aller plus loin dans les sentiments.

- Je n’étais pas au courant de ses émotions... Mais toi, tu es une fille particulière.

- Écoute, je suis aux prises avec trop de problèmes ces temps-ci: ma famille, ma soeur, la mine. J'étouffe. Tu comprends ? Faut pas m’en demander plus.

...

Commentaire :

LE CRI DU GRAND CORBEAU m’a agréablement transportée en plein Yukon, contrée aussi inexplorée, il me semble, dans la vie que dans les livres... A u delà de la trame, on découvre la légende de ce grand corbeau et des valeurs intéressantes: la persévérance, l’ouverture d’esprit, le partage et le pardon...

Sophie Sainte-Marie, LURELU.



Notice biographique de Louise-Michelle Sauriol
Oeuvres de Louise-Michelle Sauriol
Références sur Louise-Michelle Sauriol