ATTENTION, LES MURS ONT DES OREILLES
(présenté par des élèves de 6e de l'école Sainte-Marguerite de Magog)

et
(par des élèves de 4e de l'école Aux-Quatre-Vents de St-Luc)

Illustré par  Jules Prud'homme
Éd. La courte échelle, 1998
Coll.  Roman Jeunesse (10 à 12 ans)

Description:

Julien Roy mange au restaurant de sa mère. Il surprend, à la table voisine, une conversation entre une vieille dame et un gars costaud, mal rasé. Pour Julien, pas de doute, ce drôle de couple complote un enlèvement. Mais de qui? Sûrement celui d'un homme riche et célèbre! Justement, M. Gall, le P.D.G. de la compagnie Orange, est en ville pour le lancement de son nouveau jeu vidéo. Jusqu'ici, rien à signaler. Pourtant, le jour de la conférence de presse, M. Gall disparaît! Et Julien, qui l'a suivi, sera le témoin non pas d'un rapt, mais d'étonnantes retrouvailles...Un roman d'intrigues très drôles, plein de soubresauts et au dénouement plus qu'inattendu.

Avec la nouvelle aventure de Julien Roy, le célèbre roi de rien, Raymond Plante, tiendra ses lecteurs en haleine du début à la fin.

Le Quotidien Chicoutimi
2 mai 1998


Présentation par Simon B. école Sainte-Marguerite de Magog :

C'est l'histoire de Julien, un jeune homme de dix ans. Un jour, qu'il mangeait au snack-bar de sa mère Nicole. À la table voisine, il y avait un homme au menton mal rasé et à l'imperméable froissé avec une dame avec un chapeau en forme de cloche, des grosses lunettes mauve comme son manteau. Comme ils ont l'air mystérieux, Julien, Phillipe et Ariane les suivent. Le lendemain, Julien, Ariane et le PDG de la compagnie Orange vont voir la partie de hockey du père de Julien, Jean-Claude Roy et ils voient le monsieur au menton mal rasé. À la conférence de presse, le monsieur au menton mal rasé attrape le bras du PDG, monsieur Gall, et il l'amène dans sa voiture jaune toute cabossée. Julien saute dans un taxi , il dit : «Suivez-le!» Le taxi suit l'auto jusqu' à un édifice. Avec sa mère qui est venue l'aider, Julien monte l' escalier qui craque. Trois minutes après, ils sont arrivés au bureau, ils rentrent, ils voient monsieur Gall embrasser la dame mystérieuse, c'est la mère du PDG.

Critique :

Ça finit bien car monsieur Gall et sa mère retournent à Los Angeles .
Moi ,ce que j'aime dans ce livre, c'est qu'ils disent ti-pepère.

Simon B. école Sainte-Marguerite de Magog

Présentation par Alexandre C.C. école Sainte-Marguerite de Magog :

C'est l'histoire d'un gars appelé Julien et d'une fille nommée Arianne qui étaient dans un restaurant de hot-dog. Juste à côté d'eux, il y avait une dame et un gros gars au menton mal rasé. Les enfants n'arrêtaient pas de les espionner. La dame pose un article de journal devant elle. C'est sa photo et son nom. L'homme attrape le papier dans sa grosse patte. Il dit : « Ah ! Il est célèbre ! Et riche ! En fait, vous voulez que je l'enlève...»

Critique :

Moi, j'ai beaucoup aimé ce livre car il y a beaucoup d'espionnage. Je le conseille aux personnes qui aiment l'espionnage.

Alexandre C.C. école Sainte-Marguerite de Magog


Présentation par Stéphanie B. école Sainte-Marguerite de Magog :

Court récit :

Julien court à toute vitesse, quand il voit son ami Philippe Dubuc. Philippe lui demande qu'est ce qui se passe. Julien lui répond qu'il a vraiment hâte d'entendre la voix de son perroquet. En rentrant chez lui, Julien trouve que ça sent le brûlé. Et aussitôt, il entend la voix de son perroquet qui crie " AU FEU, AU FEU ". Julien se précipite dans la cuisine. Il rentre dans la cuisine et il voit son père qui est en train de faire un soufflé au fromage. Mais, malheureusement, qui est tout raté. Monsieur Roy dit à Julien qu'il doit se dépêcher car il a eu un coup de téléphone et il doit partir chercher le Président Directeur Général de la compagnie Orange pour laquelle monsieur Roy travaille. Alors Julien est obligé d'aller manger au restaurant où sa mère travaille. Mais, ça ne lui fait rien car c'est elle qui fait les meilleurs hot-dogs en ville. Alors, pendant qu'il est là-bas, il y a une vieille dame et un vieux monsieur grincheux. Julien pensait que tous les deux complotaient un complot contre quelqu'un. Alors Julien tendait l'oreille. Tout à coup, une de ses amis arriva. Julien lui raconta tout et elle voulait l'aider. Alors elle commença à tendre l'oreille. Quelqu'un arriva et parla très fort. Alors les deux personnes partirent. Julien expliqua toute l'histoire, mais quand ils voulaient aller rejoindre les deux personnes, il était trop tard.

Je vais vous laisser découvrir le reste parce que je ne voudrais pas gâcher le suspense.

Stéphanie B. école Sainte-Marguerite de Magog



Présenté par un élève de 4e année de l'école Aux-Quatre-Vents de St-Luc :

Chez Julien Roy, le personnage principal, la soupe brûle à cause de Jean-Claude, son père qui n'a pas surveillé la soupe. Alors, il doit aller manger au restaurant de sa mère. Ça ne le dérange pas car c'est là où on mange les meilleurs hot-dog au monde. Près de lui, il y a une dame à chapeau en forme de cloche et un monsieur mal rasé qui sont assis à la table voisine. Ils discutent des articles du journal et Julien les entend. Alors la dame dit <>cette expression veut dire qu'il y a des gens qui nous écoutent. Alors Julien fait un cauchemar où il y a des oreilles qui sortent du mur.


Critique :

Je recommande ce livre car c'est un bon livre à faire rêver.
J'aime ce livre car il est bon pour les jeunes lecteurs comme moi.
J'aime ce livre car aussi ça me fait penser à moi quand j'étais jeune.

École aux-Quatre-Vents de St-Luc.

Présenté par un élève de 4e année de l'école Aux-Quatre-Vents de St-Luc :

Comme ce n'est pas un livre emprunté et qu'il m'appartient, j'ai pris du bon temps à le lire assis confortablement dans mon sofa. J'ai aussi eu du plaisir à le relire.

Résumé :

Au restaurant de sa mère, Julien est assis à une petite table. À la table voisine, un colosse mal rasé et une petite dame y sont assis. Ils discutent tranquillement. Julien tend l'oreille pour entendre. -Ah ! Il est célèbre ! -Évidemment. Et riche. -En fait vous voulez que je l'enlève. -Amenez-le-moi en douceur. Il ne faut pas le brusquer. Julien intrigué va suivre le colosse partout. La première tentative d'enlèvement n'a pas marché mais par contre la deuxième si. Julien est allé chercher sa mère. Ils se sont rendus très vite à l'édifice. Ils ont remarqué que c'était Paul D.Gall le patron du père de Julien qui a été enlevé. Devinez pourquoi le colosse devait enlever Paul ? Ce colosse était perfectionné en retrouvailles familiales. La femme avec qui il était assis au restaurant était la mère de Paul D.Gall. Paul a expliqué qu'il avait perdu de vue sa mère depuis longtemps. Ils se sont enfin retrouvés.


Critique :

Drôle, actif et amusant c'est pourquoi je conseille ce livre à un ami. Raymond Plante est un auteur talentueux et la lecture de ses romans me procure beaucoup de bonheur. J'adore les romans où nous sommes transportés tout de suite dans le feu de l'action et celui-ci en est un.

École aux-Quatre-Vents de St-Luc.

Notice biographique de Raymond Plante
Oeuvres de Raymond Plante
Références sur Raymond Plante