En bas!

Dany Laferrière (1953-...)



Notice biographique:

Né à Port au Prince le 17 avril 1953, Dany Laferrière a grandi au village de Petit Goave. Journaliste au Petit Samedi soir, à Radio Haïti, il verra sa vie menacée par la dictature. La mort de son ami Gaster Raymond le déterminera à l'exil, en 1976.

À Montréal, l'auteur occupa plusieurs emplois et fit son entrée à Télévision Quatre Saisons comme animateur à la météo. Puis, suivit 100 Limite, Le Petit Journal, La course Amérique-Afrique et La bande des six.

C'est ici au Québec, qu'il débute son premier roman : «Je suis né physiquement en Haïti, mais je suis né comme écrivain à Montréal, dit-il». Son premier livre Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer (1985) lancera l'écrivain sur le chemin de la littérature québécoise.

Ce livre placera la littérature québécoise en état de choc. Les rapports dominant-dominé, l'ethnocentrisme, la sexualité, sont autant de tabous soulevés dans le roman. Depuis, il écrit, il ne s'occupe que de littérature. Il produira Éroshima (1987) qui, lui, ne fit pas tellement de vagues. Pour ce qui est de L'odeur du café, ce livre a gagné le prix Carbet de la Caraïbe en 1991 et Le goût des jeunes filles, le prix Edgar-l'Espérance en 1993. Jusqu'ici, l'oeuvre la plus dérangeante de Dany Laferrière est, bien sûr, La chair du maître.

Depuis le début des années 1990, Dany Laferrière habite Miami avec sa famille une dizaine de mois par année.


Les pages Dany Laferrière du site Littérature québécoise ont été créées au printemps 1998 dans le cadre du projet de recherche du programme préparatoire aux études post-secondaire (PEPS) du Centre St-Michel .
Ont participé à la création :
M. Authier, C. Duclos, N. Gobeil, J. Paré, S. Perreault, B. St-Pierre, Manon Ann Blanchard (enseignante) et Claire Fafard.

Retour à la page d'accueil
Oeuvres de Dany Laferrière
Références sur Dany Laferrière

Codification : Claire Fafard


CyberScol

Info

Mise à jour le 24 janvier 2000
Claire Fafard

@CyberScol