La Vie au Max
(groupe 23 de Esther Viens, Séminaire de Sherbrooke)
 

Roman jeunesse,
Montréal, Éditions Pierre Tisseyre, 1993,
Coll. «Faubourg St-Rock».

Description :

C'est l'histoire de Maxime, un jeune garçon de 14 ans qui est aux prises avec de gros problèmes. Depuis la mort de sa mère il y a deux ans, son père lui fait la vie dure ainsi qu'à sa petite sur de sept ans, Marie-Ève. Il doit donc, en plus d'endurer son père, s'occuper de sa sur avec son maigre salaire de passeur de journaux. En effet, son père ne lui fournit pas un sou et en vient même à lui voler son argent. Un jour, lorsqu'il passe ses journaux, son père s'en prend à lui. Deux témoins voient l'incident : M. Gélinas, un des clients de Max et Ben, un de ses camarades de classe.
C'est là que l'histoire s'amorce. C'est à ce moment-là que plusieurs personnes viennent à connaître la véritable histoire derrière Max et viennent à l'aider. Ce jour-là, Ben comprend que son camarade suscite de l'aide. Selon Ben, les parents de Max n'ont aucune chose à lui reprocher. Lui et sa sur sont d'excellents élèves. Maxime a un grand orgueil et c'est pour cela que lorsque L'abbé Marchessault lui offre des vêtements et lorsque la maîtresse de sa sur lui dit qu'elle ne mange pas assez, il commence à comprendre qu'il est vraiment miséreux.



Critique :

Ce roman nous raconte donc les moyens pris par Max pour se sortir de la misère tout en contrecarrant les plans de son père pour lui rendre la vie encore plus noire. J'ai adoré ce livre. Ce fut l'une de mes meilleures lectures depuis des lunes. Les personnages sont très attachants. Il est très facile de s'incarner dans l'un de ces personnages parce qu'il sont si réels. On voit que l'auteure contrôle très bien l'environnement autour de l'histoire. Elle a d'ailleurs choisi d'écrire son livre sur deux paliers ce qui le rend très intéressant. On peut dire " chapeau " à l'auteur pour ce livre dans lequel rien ne manque. Une personne sensée se doit absolument de lire cet uvre d'art. Je le conseille fortement !

Par Mathieu Leclerc, groupe 23 de Esther Viens, Séminaire de Sherbrooke

Retour à la notice biographique de Susanne Julien
Oeuvres de Susanne Julien