En pleine terre

Publié aux Éditions Paysana ltée ,1942, réédité par Fides, 1955
Dans ce recueil, l’auteure a rassemblé dix-huit courts récits qu'elle avait publiés dans Paysanna. Certains s'apparentent au conte, d'autres à la nouvelle ou même au poème. Quatorze d'entre eux ont pour décor le Chenal du Moine avant l’arrivée du Survenant. Tous les principaux personnages de l'univers de Guèvremont sont déjà là, à l'exception du Survenant et d'Angélina. Certains personnages évoqués dans Le Survenant (Mathilde, l’aïeule et Éphrem) vivent encore. Au début du recueil, Marie-Amanda n’est pas mariée et habite la demeure parentale. Didace a même une autre fille, Alix. Deux personnages sont un peu différents au point de vue du caractère : Amable est un homme dans la tradition des Beauchemin et Phonsine, la maîtresse d’école, semble avoir une assez forte personnalité. Voici un aperçu des quatorze récits qui ont pour décor le Chenal du Moine.

«Chauffe le poêle!»
Les amours d'Amable et Phonsine. Phonsine, la maîtresse d'école, hésite à épouser Amable. Elle va passer un an en ville et revient. Critique de la ville. Phonsine et Amable ne sont pas les personnages falots qu'ils deviendront dans Le Survenant. Mathilde et Éphrem sont vivants et il y a Alix, la petite soeur.

«La glace marche»
L'arrivée du printemps. Émerveillement et crainte chez Marie-Amanda. Ludger va partir naviguer.

«Un bon quêteux»
Un «vrai» quêteux ne demande pas la charité.

«Prière»
Mathilde fait une prière. L'aïeule vit encore et Phonsine va bientôt arriver. Mathilde se dit qu'elle n'aura jamais eu toute la place pour elle seule.

«Une grosse noce»
Amable et Phonsine se marient. Description d’un mariage campagnard.

«Accord»
Didace s'identifie à sa jument et refuse de la troquer pour une «machine», comme les jeunes le désirent.

«Un malheur»
La mort d'Éphrem à travers les yeux de Mathilde. Présence réconfortante de la religion.

«Deux voisins plaident»
Pierre Côme Provençal a tué le chien des Beauchemin. Un procès s’en suit.

«Vers l'automne»
Didace souffre de la mort de son fils. La chasse sera l'occasion de renouer avec la vie.

«L'ange à De-froi»
De-froi a une fille, Ange, très belle et trois fils, plutôt grossiers. Sa fille meurt.

«La visite du garde-chasse»
Didace chasse au nez du garde-chasse en temps défendu.

«Le coup d'eau»
L'aïeule raconte l'inondation qui avait failli les emporter. Ludger fait sa grande demande.

«Une nouvelle connaissance»
Didace rencontre et insulte le nouveau gardien du phare. Exaltation de la force physique.

«Un petit Noël»
Ludger et Marie-Amanda sont mariés et vivent sur une île (l'Îlette). La petite Mathilde est née. Le soir de Noël, Ludger doit aider un voisin, dont la mère est morte, à traverser le fleuve malgré les glaces.

Retour à la notice biographique
Oeuvres de Germaine Guèvremont
Références sur l'auteure