En bas!

Nadia Ghalem (1941-...)

Courriel : nadiag@sympatico.ca


Projet collectif : dossier rédigé par les élèves de l'école Saint-Philippe de Windsor
Responsable : Claire Fafard, commentaires sur la réalisation du projet

Notice biographique :

Nadia Ghalem est née à Oran en Algérie. Elle ne connaît pas Oran car elle a toujours voyagé… pour finalement s'installer à Montréal le 31 décembre 1965. Elle y réside depuis, après une adaptation difficile. Elle se perçoit comme un cocktail d'origines ethniques : Berbère, Arabe, Turque, bref méditerranéennes.

Elle a «décroché» de l'école à l'âge de seize ans à cause du divorce de ses parents et de la guerre qui sévissait autour. Elle obtient son premier emploi de journaliste à dix sept ans et travaille pour la radio, et la télévision algérienne et française. C'est à ce moment-là qu'elle écrit son premier roman qui n'est pas été publié. Elle a voyagé en France, en Allemagne, en Côte d'Ivoire, au Niger puis en Espagne où elle a résidé chaque fois environ deux ans. Elle a fait des voyages plus brefs en Californie, Louisiane, et ailleurs au États-Unis, ainsi qu'au Mexique. Elle s'intéresse à l'Histoire de l'art, l'histoire des religions, la paléographie, l'astrophysique et, tout ce qui questionne le sens de la vie.

Elle poursuit sporadiquement des études : en psychologie, en littérature, en sciences politiques, pour finalement obtenir une maîtrise en communication de l'UQAM en 1995.
Elle a travaillé pendant une trentaine d'années comme journaliste pigiste à Radio-Canada et Télé-Québec, puis comme auteure pour la Radio de Radio-Canada (qui a également diffusé trois de ses pièces de théâtre) et la télévision de TV Ontario. Elle a également publié dans différentes revues de langue française et a été invitée comme conférencière dans différentes universités au Québec, ainsi qu'en Italie et en Louisiane.

Elle publie en 1980, son premier recueil de poèmes(à tirage limité) puis suivent des œuvres qui, pour la plupart ont été finalistes à différents prix. La rose des sables, un roman jeunesse a reçu le prix du CRÉDIF à Paris en 1993. Elle est l'auteure de : Exil (poèmes) en 1980, Les jardins de cristal (Roman, 1981), L'oiseau de fer (nouvelles, 1981), Ceci est un message enregistré (Radio-théâtre, 1982), Manon, la Louisiane (Radio-théâtre, 1984), La villa désir (Roman, 1988), La nuit bleue (nouvelles, 1991), La rose des sables (roman-jeunesse, 1993), À L'ombre du soleil (scénario, 1993), Les effets pervers de la mondialisation en communication (essai, UQAM, 1995), Le Huron et le huard (roman-jeunesse, 1995).

Elle donne, également, des récitals de poésie : Les chevaux sauvages, 1996; Ce jour-là (théâtre, Maison de la culture Côte des Neiges, 1999).

L'auteure a été membre des conseils d'administration suivants : La société des auteurs recherchistes et documentalistes (SARDEC), Le Conseil de presse du Québec, Le regroupement des journalistes pigistes (présidente), Le Cercle des femmes journalistes (présidente), Le prix Judith-Jasmin (présidente), Les artistes pour la paix, l'UNICEF (Communications), l'Association des écrivains jeunesse du Québec (REJQ), vice-présidente, l'Association des rédacteurs-réviseurs du Canada .
Comme bénévole, elle travaille auprès des jeunes confrontés à des problèmes de santé mentale et de décrochage scolaire.
Depuis 1995, l'auteure travaille en communication et pour des levées de fonds.

Classe de Linda Roy, 6e année de l'école Saint-Philippe de Windsor

Retour à la page d'accueil
Oeuvres de Nadia Ghalem
Rallye sur Le Huron et le Huard et La rose des sables
Journal de l'école et suggestions de lecture
Visite de Nadia Ghalem à l'école Saint-Philippe de Windsor

Présentation : Les élèves de l'école Saint-Philippe de Windsor
Codification : Claire Fafard

CyberScol

Info

Mise à jour le 13 janvier 2003
Claire Fafard
©CyberScol