Commentaires d'Yvon Bellemare

Dossier Angèle Delaunois rédigé par les élèves de l'école Marie-Victorin de Varennes
Contexte :
Le site Littérature québécoise, en constante évolution, contient des dossiers d'auteurs québécois et des activités pédagogiques qui y sont reliées. Les enseignants du primaire, du secondaire et d'éducation aux adultes peuvent contribuer au développement de cette banque d'auteurs et d'activités pédagogiques. Une place importante est consacrée à la littérature Jeunesse, et les jeunes eux-mêmes sont invités par leurs professeurs à participer activement à ce site en s'initiant aux œuvres d'auteurs québécois et aux nouvelles technologies de l'information.

Mise en situation :
Madame Delaunois a accepté que son dossier d'auteure, qui devait être inséré sur ce site, soit élaboré par les élèves sous la direction de leurs professeurs. Ce projet lui apparaissait très valable pour permettre aux jeunes d'avoir accès à son œuvre, et de se familiariser avec les nouvelles technologies appliquées à un apprentissage scolaire.
L'auteure a accepté de faire quatre rencontres à l'école par groupes de deux classes. Huit professeurs, sous la coordination de la responsable de projet, se sont impliqués à toutes les étapes avec leurs jeunes élèves de la 1re année jusqu'à la 5e année inclusivement.
Après quelques semaines de travail préliminaire et d'information, nous recevions par courriel l'inscription de ces groupes. Le projet en général et les activités spécifiques prévues correspondaient aux critères de Rescol à la source.

Réalisation du projet :
Le site Littérature québécoise offre aux participants un modèle de référence sur la manière de monter un dossier d'auteur : notice biographique, photo de l'auteur, liste des œuvres, description de l'œuvre avec page couverture, extraits de l'œuvre, commentaires et critiques. Les enseignants se sont partagés la tâche de guider les groupes d'élèves pour monter l'une ou l'autre de ces parties du dossier de l'auteure. Un soin particulier a été apporté par chacun des enseignants, et selon le niveau d'âge et de développement de leurs élèves, pour préparer la visite de l'auteure et y participer activement. Les jeunes ont été guidés à utiliser des moyens créatifs faisant appel à leur imagination et à leur créativité d'une part, et aussi un recours à des moyens plus rigoureux, d'autre part, pour préparer une entrevue : lectures des œuvres de l'auteure, consultation d'un dossier de presse, constitution de la notice biographique, planification d'une entrevue par le choix préalable de questions, désignation de deux élèves pour mener l'entrevue avec l'auteure. L'entrevue a été filmée.
Les élèves ont travaillé en équipe et aussi sur une base individuelle. Ils ont eu accès au numériseur pour consigner les dessins réalisés et les pages couvertures des livres. Avec l'aide active de leurs professeurs, ils ont pu expérimenter le traitement de texte et l'utilisation de programmes informatiques pour consigner des quizz, des mots croisés, des devinettes, des textes troués.

Évaluation :
L'implication de la responsable du projet et des professeurs de l'École Marie-Victorin et leur travail d'équipe ont été remarquables. Les moyens pédagogiques employés ont été variés. De plus, les élèves ont vraiment été sensibilisés à différents aspects de l'œuvre de l'auteure : inspiration, rédaction de l'œuvre, différentes phases de l'édition. Ils ont apprécié particulièrement la relation établie avec l'auteure par la lecture de ses volumes et la nouvelle perception qu'ils en ont eue à travers la rencontre et l'entrevue.
L'utilisation des Tic semble en promotion dans ce milieu : la plupart des professeurs ont une adresse de courriel et maîtrisent certains programmes de base. Ils ont pu guider leurs élèves dans une première expérimentation des applications pratiques de l'informatique dans le cadre de leur école.
Compte tenu que ces élèves sont de niveau primaire, même préscolaire, la réalisation de ce projet leur ouvre la porte à de nouveaux progrès et à de nouvelles découvertes en éveillant très tôt leur goût pour la lecture, la recherche, l'accès aux nouvelles technologies pour réaliser un projet intéressant.

Yvon Bellemare

Commentaires de Suzanne Gaudreault :
Une chance pour les enfants...

Je pense que pour les enfants, c'est une chance d'avoir accès à ces rencontres. Elles leur permettent d'associer un livre de leur bibliothèque à un être humain qui est le créateur de cet œuvre. Ils réalisent que ce livre n'est pas apparu subitement sur un rayon.
De plus, ils découvrent que l'écriture n'est pas toujours chose facile même si c'est leur métier. Tout comme eux, les auteurs doivent retravailler leurs textes, corriger leurs fautes.
Les enfants découvrent également les différentes étapes de la création d'un livre, du manuscrit au livre que l'on retrouve en libraire.
Les moments où les enfants posent des questions, eux-même aux auteurs, deviennent des moments magiques.
Après ces rencontres, les enfants ne voient plus le livre de la même façon. Le goût de lire les livres de l'auteur rencontré est éveillé . Il n'en tient qu'à nous de le maintenir et même de le faire grandir en continuant à faire d'autres activités pour faire connaître d'autres auteurs.

Retour à la notice biographique d'Angèle Delaunois
Oeuvres d'Angèle Delaunois