Propos d'une étrangère en Chine,
français-chinois, collection d'articles. Beijiing, Éd. en Langues étrangères, 2002, 243 pages.


Talking About China,
anglais-chinois. Beijing, Foreign Language Press, 2002, 231 pages.

Tous deux illustrés de caricatures de Du Jinsu.

 

Description :

Propos de Lisa, une étrangère en Chine par Yvonne Gluyas

Propos d'une étrangère en Chine est frais sorti des presses. C'est la plus récente publication de Lisa Carducci, une Canadienne à l'emploi de la revue Beijing information.
Collection de 29 articles précédemment publiés dans les journaux chinois entre 1993 et 2001, ce livre bilingue s'adresse spécialement aux étudiants de langue chinois ou français, de même qu'aux étrangers qui s'intéressent vivement à la Chine. Il couvre un large éventail de sujets, du don de sang, de la propriété d'une auto et des gâteaux de lune à la situation des experts étrangers en Chine, aux méthodes d'enseignement et aux différences culturelles entre la Chine et les autres pays.
Délicieusement illustrée par son mari, le célèbre caricaturiste chinois Lao Du, sa couverture aux vives couleurs nous présente Lisa en conversation avec un soldat de terre cuite de Xi'an.
Des faits très intéressants s'étalent au long de ce livre qui devrait être lu par quiconque songe à passer quelque temps en Chine. Les points de vue de l'auteur sur le rôle et le traitement des professeurs de langue et des experts étrangers sont particulièrement utiles et couvrent d'importants points comme le logement, les visas, le salaire et les conditions de vie.
« Pour vivre heureux en Chine, un étranger doit être flexible et désireux d'observer ce que font, pensent et disent les Chinois », dit Lisa. Le chapitre 'Parlons habitudes' contient de pertinentes observations sur les différences entre l'espace nécessaire aux Chinois et aux étrangers : « Un Occidental pensera qu'il est impossible de monter dans un autobus bondé, tandis que 20 ou 30 Chinois vont pousser et s'y engouffrer. Généralement, les Occidentaux n'aiment pas être trop près des gens qu'ils ne connaissent pas, mais contrairement aux Chinois, ils vont toucher les bras, les épaules et les mains de leur interlocuteur. Par contre, ils trouvent un peu bizarre deux filles qui vont main dans la main et surtout deux garçons qui marchent bras dessus, bras dessous », écrit Lisa.
Elle commente aussi l'existence du « bol de fer » et la nécessité de récompenser les employés d'État au mérite. « Le bon travailleur est celui qui prend soin de l'entreprise, du bureau ou du magasin qui l'emploie comme s'il s'agissait de sa propriété », affirme-t-elle. Mais elle reconnaît aussi que la Chine est un pays qui change du jour au lendemain, et en incluant quelques-uns de ses plus anciens articles dans ce recueil, elle fait voir aux lecteurs ce que la vie était auparavant et combien le pays a évolué en quelques années seulement.
Quelques-uns des nombreux voyages de Lisa sont magnifiquement racontés dans Propos d'une étrangère en Chine. Elle amène le lecteur chez Xiao Jialin, un artiste de Zhongdian, au nord-ouest du Yunnan, près du Tibet. Lisa décrit combien la maison spacieuse de Xiao contraste avec celle d'un de ses parents. « Dans cette maison, presque pas de meubles. La table est constituée d'une planche reposant sur une grosse pierre. Les gens s'assoient sur un tronc d'arbre, et l'on brûle du bois directement sur le sol pour chauffer la maison et faire bouillir l'eau. » À une autre occasion, elle accompagne un de ses anciens étudiants dans son village natal de Jiang'ao au Zhejiang, et dit qu'elle croit comprendre un peu mieux la Chine après avoir goûté à la vie réelle de la population rurale.
Lisa Carducci est d'origine italienne, née à Montréal, au Canada. Elle a d'abord visité la Chine en 1985, quand « Beijing vue du haut des airs la nuit semblait un grand trou noir. » Les autobus cessaient de circuler à 21 h, il n'existait pas de vie nocturne, les bars et discothèques étaient presque inexistants, comme les cinémas et les théâtres. Après avoir passé quelques mois à Beijing en 1989 pour travailler à un roman partiellement situé en Chine, elle est revenue pour de bon en 1991, et a fait de ce pays sa nouvelle patrie.
D'abord professeur de français et d'italien à Beijing, Lisa est ensuite passée au service de la programmation outre-mer de la CCTV, puis, en 1999, à la revue Beijing information. En septembre 2001, elle a remporté la Médaille de l'amitié de la République populaire de Chine, pour sa contribution exceptionnelle à l'amitié entre la Chine et les autres pays. Lisa dit que la patrie, c'est là où se trouve le cur et là où l'on se sent chez soi. Pour elle, c'est actuellement la Chine.
Publié par les Éditions en langues étrangères, Propos d'une étrangère en Chine (ISBN 7-119-02938-X) existe une version en anglais-chinois, Talking About China, (ISBN 7-119-02960-6). On peut se procurer ces livres directement auprès de l'auteur par courriel.

Retour à la notice biographique de Lisa Carducci
Oeuvres de Lisa Carducci