En bas!

CHRYSTINE BROUILLET ( 1958 - )

sur cette auteure


Notice biographique :

Chrystine Brouillet est née à Loretteville, près de Québec, en 1958. Elle fait ses premières études chez les Ursulines de Loretteville ainsi qu’au défunt Collège Notre-Dame-de-Bellevue. Elle poursuit ses études collégiales au Séminaire de Québec. Par la suite, elle étudie en littérature à l’Université Laval. Sa passion pour l’écriture remonte à longtemps. Il semble qu’il faut retourner au début de son adolescence pour retrouver ses premiers pas dans l’écriture. Il est dit qu’elle écrivait dans le but de séduire son professeur de français. D’ailleurs, elle lui a dédié son premier livre.

Son premier roman « Chère voisine » est publié en 1982. Un an plus tard, avec ce premier livre, elle décroche le prix Robert-Cliche . Ce même roman est aussi disponible en audiolivre, lu par Albert Pallascio.

En 1985, elle décroche un autre prix ( Prix Alvine-Bélisle ) pour un premier livre jeunesse « Le Complot ». Par la suite, elle quitte le Québec et " monte " à Paris où elle a le bonheur de rencontrer Michel Bernard, à l’époque, directeur littéraire des Éditions Denoël.

Depuis 1982, elle produit de manière prolifique soient des romans " adulte " dont la trilogie Marie Laflamme, soient des romans jeunesse dont le dernier édité en 1998 « Mon amie Clémentine ».Tous ses romans sont maintenant publiés par les éditions La Courte Échelle dans la collection Roman 16/96, collection destiné aux adultes.

Dans plusieurs romans, Madame Brouillet donne vie à un personnage principal, une femme détective, Maud Graham. Le tout premier où elle apparaît est « Le poison dans l’eau ». Cette femme attachante vivra d'ailleurs d'autres péripéties dans un polar intitulé Les fiancées de l'enfer. Elle écrit beaucoup de romans   édités par les éditions la Courte Échelle et publiés dans différentes collections, principalement dans la collection Roman 16/96. Dans plusieurs de ces livres, elle met en action les apprentis détectives Catherine et Stéphanie ou Andréa-Maria et Arthur.

Elle consacre quelques-uns de ses romans à traiter les problèmes qui affectent la société: mise en garde contre les sectes dans « Un bonheur terrifiant », problème des tueurs en série dans « Le Collectionneur », problème de pédophilie dans « C’est pour mieux t’aimer mon enfant ». Treize de ses romans jeunesse ont été adaptés pour la télévision dans la série LES AVENTURES DE LA COURTE Échelle.

Même si la plupart de ses livres ont été écrits en France où elle avait transporté ses pénates en 1985, l'auteure a souvent situé leur action au Québec et dans la capitale. Certains des titres pour la jeunesse ont été traduits en espagnol, en chinois, en italien, en islandais et en arabe. Les neuf vies d'Edward, écrit en 1998 est le 34e livre de Chrystine Brouillet et son 11e pour adultes.

Elle est reconnue et appréciée par les jeunes qui lui ont décerné deux prix Signet d’or ( auteur préféré ) en 1993 et 1994. En 1995, elle reçoit la Médaille de la  Pléiade remise par le gouvernement français. De plus, Loretteville l’honore en donnant son nom à sa bibliothèque municipale en 1997.

 

Retour à la page d'accueil
Oeuvres de Chrystine Brouillet
Références sur Chrystine Brouillet

Présentation : Marc Lessard et Claire Fafard
Codification : Claire Fafard

CyberScol

Info

Mise à jour le 13 septembre 2000
Claire Fafard
©CyberScol